La mortalité des adultes en France

par Sully Ledermann  Du même auteur

Résumé

L’étude de la surmortalité des adultes en Fiance permet d’estimer de 30 à 60.000, suivant que l’on se réfère à la mortalité masculine anglaise ou hollandaise, le nombre d’hommes de 20 à 60 ans qu’elle coûte chaque année à notre pays. Un alignement de la mortalité masculine française sur la mortalité masculine anglaise représenterait annuellement pour la France un gain, économique de 100.000 années de travail. Les conséquences de la guerre 1914-1918 n’expliquent pas cette surmortalité masculine. La cause fondamentale semble bien être l’alcoolisme. Devant la pénurie de main-d’œuvre dont souffre la France, négliger la lutte contre la surmortalité masculine constituerait pour elle une grave contradiction.