Guerre et population

par Paul Vincent  Du même auteur

Résumé

La guerre est-elle une sorte de régulateur automatique de la population? L’histoire montre que la guerre est incapable d’alléger de façon sensible la pression démographique des contrées surpeuplées : elle aurait plutôt tendance à aggraver la surpopulation. Les facteurs démographiques n’ont historiquement joué un rôle notable dans la genèse des guerres que chez les peuples pasteurs. De nos jours, cependant, l’évolution de la conjoncture démographique est susceptible de troubler les relations internationales.