La francisation des noms de personnes

par A. Juret  Du même auteur

Résumé

La politique française d’immigration et de naturalisation tend à augmenter rapidement le nombre des noms patronymiques de consonance étrangère portés par des Français. Un certain nombre de raisons rendent souhaitable que la naturalisation soit accompagnée ou suivie de la francisation des noms de personnes. Cet article étudie l’aspect technique de la question. La francisation est assez facile pour des noms italiens et pour certains noms germaniques. Elle devient plus complexe pour les noms des langues slaves au sujet desquels des suggestions sont avancées.