Santé publique et Sécurité sociale

par Robert Debré  Du même auteur

Résumé

Notre organisation sanitaire subit une crise liée au développement de la Sécurité sociale. Il y a intérêt à analyser les causes du mal et à présenter des remèdes. La Sécurité sociale représente un progrès. Ses bienfaits sont indéniables. Pourtant, elle est menacée par l’Etat, par la résistance du corps médical, par des erreurs de fonctionnement. La création d’un corps médical de fonctionnaires payés à l’année ne résoudrait pas ces difficultés. Une autre raison de malaise réside dans la coexistence du dispositif de la Sécurité sociale et de l’organisation sanitaire traditionnelle. Pour pallier cet inconvénient et l’anarchie qui en résulte, il est souhaitable que Vensemble des problèmes de la santé publique et de la Sécurité sociale relève d’un même département ministériel. L’organisation de l’équipement sanitaire du pays ne pourrait qu’y gagner.