L’accroissement futur des effectifs scolaires

par Paul Vincent  Du même auteur

Résumé

L’augmentation de la natalité consécutive à la guerre se traduit, dès maintenant, par l’existence de trois générations exceptionnellement nombreuses. On peut prévoir que le chiffre des naissances se maintiendra encore un certain temps à un niveau relativement élevé. Il est indispensable d’établir rapidement un programme de recrutement d’instituteurs et de construction de locaux scolaires : l’afflux des enfants sera sensible dès 1950 dans les écoles maternelles.