Le conflit entre les mesures masculine et féminine de la reproduction

par P.-H. Karmel  Du même auteur

Résumé

M. P, H Karmel, démographe australien, a bien voulu présenter ici les principaux résultats de ses remarquables travaux sur une question des plus dé!ica!es. Les calculs de taux de reproduction mi d’accroissement nature sont le plus souvent conduits sur les seules générations féminine, pour des raisons de commodité pratique. Or les calculs sur le sexe masculin fournissent souvent des résultats notablement différents. Comment déterminer un taux intrinsèque d’accroissement naturel unique, compte tenu des discordances qui apparaissent entre les taux masculin et féminin ? L’auteur montre l’impossilnlité de parvenir à une solution pleinement objective de ce problème : le choix d’une valeur unique entre les valeurs masculine et féminine préalablement déterminées, est nécessairement conjectural et laissera toujours place à un certain arbitraire.