Migrations et balance des comptes

par J. Bourgeois-Pichat  Du même auteur

Résumé

Les difficultés rencontrées par la France pour financer ses importations, l’ont amenée au cours des dernières années, d’une part à réglementer sévèrement les mouvements de devises étiangères, et d’autre part à recourir à l’immigration de travailleurs étrangers capables de produire sur le sol national une partie des produits importés. Pour favoriser cette immigration, le gouvernement français a accordé aux immi- grants des facilités de transfert de salaiic dans leur pays d’origine qui se traduisent en pratiqua par des sorties de devises étrangères. Il y a là deux séries de mesures qui se contrarient ; c’est à l’étude du bilan d’ensemble de l’opération qu’est consacré cet article.