L’œuvre de l’Organisation Internationale pour les Réfugiés

par Pierre Jacobsen  Du même auteur

Résumé

La mission de l’O.I.R. touchant à sa fin, il était utile de rappeler son activité et ses résultats. Ce travail a été fait par M. Pierre Jacobsen, professeur à l’Ecole nationale d’administration, directeur général adjoint de l’O.I.R. I n problème délicat entre tous, douloureuse séquelle de guerre, a été, pour une large part résolu. Mais la disparition prochaine de l’O.I.R. laisse pendante non seulement la question des réfugiés non encore reclassés, mais aussi celle, plus durable et plus générale, des migrations internationales. Plusieurs organismes ont à connaître de cet important problème mondial. Mais il s’agit surtout d’organismes de contrôle ou d’étude. L’absence d’un organisme international central exerçant utie action motrice, se fera sentir plus fortement encore que par le passé.