Les notions d’isolat et de population minimum

par Léon Tabah  Du même auteur

      Jean Sutter  Du même auteur

Résumé

Ce n’est pas le moindre mérite de la génétique de population d’avoir, au cours de sa rapide évolution, mis à jour des concepts dont l’intérêt général ne peut être discuté. La notion d’isolat, d’ordre purement génétique, s’est trouvée confirmée par celle de population mimmwm, d’ordre purement démographique. Enrichies l’une par l’autre, elles sont appelées à réformer l’optique sous laquelle certains problèmes anthropologiques, économiques ou historiques ont été envisagés jusqu’ici.