Evolution générale de la population française depuis le XVIIe siècle

par J. Bourgeois-Pichat  Du même auteur

Résumé

Bien que déjà écrite, l’histoire de la population française reste à écrire. Tout au moins de nombreuses lacunes subsistent-elles dans notre connaissance des faits élémentaires, même pendant la période statistique. C’est que l’exploitation des statistiques démographiques n’a jamais pu être faite encore faute d’un institut ou d’un service spécialisé. Malgré les importantes contributions fragmentaires des Bertillon, March, Huber pour ne citer que les disparus, une grande masse de statistiques reste à utiliser. C’est à la période mi-statistique, si l’on peut dire, que s’est attaqué M. Bourgeois-Pichat, c’est-à-dire à la période de statistiques moins computes et moins sûres que les actuelles. Sur l’ensemble de l’évolution de la population française, il a procédé à une reconstitution, qui, d’un coup, résout de nombreux problèmes jusqu’ici en suspens, dissipe des préjugés que seul le chiffrement était en mesure de combattre et ouvre des horizons nouveaux aux démographes et aux historiens. C’est donc tout un pan d’inconnu qui s’écroule sous l’effort d’analyse dont les méthodes sont aussi intéressantes que les résultats.