La population juive de l’Etat d’Israël

par Roberto Bachi  Du même auteur

Résumé

L’Etat d’Israël, un des plus petits pays du monde par le chiffre de sa population — 1.600.000 habitants — n’en offre pas moins au démographe et au sociologue, des possibilités d’observations et d’études d’une portée exceptionnelle. Placé à l’intersection des civilisations d’Orient et d’Occident, alliant la tradition la plus ancienne aux initiatives les plus modernes, Israël, en pleine évolution, constitue un microcosme où coexistent des communautés aux origines ethniques, sociales, linguistiques, les plus diverses, mais unies par une même volonté de vie en commun. C’est dire combien les problèmes classiques de population peuvent y présenter d’acuité et d’originalité, qu’il s’agisse de l’accueil et de l’assimilation des immigrants, de l’homogarnie, de la fécondité différentielle, de la lutte contre la mortalité infantile, de l’influence du milieu, pour n’en citer que quelques-uns. Personne, dans le monde, n’était plus qualifié pour traiter cette question, que M. Roberto Bachi. Fils de l’éminent et regretté statisticien italien Riccardo Bachi, il se place, par ses travaux, au premier rang dans la science statistique. Membre de l’Institut International de Statistique et professeur à l’Université hébraïque, il a été appelé à diriger le Bureau Central de Statistique d’Israël. Population a la satisfaction et le privilège de présenter à ses lecteurs cette étude documentée, qui fait honneur à la jeune science démographique d’Israël.