Perspectives sur l’évolution des effectifs scolaires

par Paul Vincent  Du même auteur

Résumé

L’accroissement des effectifs scolaires est un phénomène important, dû à diverses causes, parmi lesquelles la reprise de la natalité. Après avoir fait sentir ses effets sur les classes maternelles, elle commence à agir sur les classes primaires. M. Paul Vincent montre que l’ascension se poursuivra certainement jusqu’au plein de 1959-1960, augmentant les effectifs de 45 %. L’évolution ultérieure est moins sûre, mais se traduira sans doute par une baisse plus lente, qui pourra, du reste, être compensée par la tendance ascendante de la durée effective de la scolarité.