Une richesse démographique en friche : les registres paroissiaux

par Louis Henry  Du même auteur

Résumé

Les registres paroissiaux constituent un document de premier ordre pour l’étude de la démographie du passé. Ils restent peu exploités, ou le sont sans bénéfice pour l’histoire et la démographie. Leur exploitation pour être fructueuse exige une collaboration des historiens et des démographes. L’auteur montre, à propos de deux articles récents, l’intérêt qu’elle aurait. Evoquant quelques problèmes de la démographie du passé, il indique dans quel sens pourrait être cherchée la solution.