La fécondité des mariages au Japon

par Louis Henry  Du même auteur

Résumé

Cette étude comporte deux parties bien distinctes. La première se limite à une présentation rapide de résultats marquants d’une enquête effectuée au Japon en 1952. A partir des résultats concernant les agriculteurs, l’auteur s’est appliqué, dans la deuxième partie, à calculer la fréquence de la stérilité suivant l’âge des femmes, la fécondité des femmes mariées fertiles, et la fécondité légitime par groupes d’âges. La fécondité légitime du Japon rural à une époque où la limitation des naissances y était rare est plus faible que celle des pays d’Europe occidentale avant que le malthusianisme ne s’y répande; ce résultat assez inattendu pose un problème qui dépasse le cas particulier du Japon : le problème des différences de fécondité, en régime prémalthusien, entre populations ayant des mœurs, des coutumes et des modes de vie très différents.