Deux contributions à l’histoire des pratiques contraceptives : I. Saint François de Sales et Thomas Sanchez. II. Chaucer et Madame de Sévigné

par Philippe Ariès  Du même auteur

      André Vénard  Du même auteur

Résumé

La généralisation des pratiques contraceptives, à la fin du XVIIIe siècle, reste une question entourée de mystères, à laquelle l’I.N.E.D. va consacrer un cahier spécial. Une telle étude doit remonter le plus haut possible et s’attacher au comportement des hommes avant cette période. Population a publié déjà sur ce sujet des articles du R. P. Riquet et de Philippe Ariès. Deux contributions nouvelles sont apportées aujourd’hui à cette question : M. l’abbé Venard cite et interprète des textes de saint François de Sales et du théologien Sanchez. M. Philippe Aries commente Chaucer, vulgarisateur populaire anglais du xiv» siècle, et donne sur Mme de Sévigné et son temps des informations inédites qui éclairent, sous un jour nouveau, cette période « protomalthusienne ».