Les tendances de la population active en France

par Alfred Sauvy  Du même auteur

Résumé

Les recensements de la population permettent de suivre la population active par professions et, par suite, les grandes migrations professionnelles (1). Celles-ci permettent à leur tour de mesurer les courants profonds qui s’exercent à l’intérieur de la population et, par suite, de formuler des prévisions ou d’orienter la politique générale en matière économique et sociale. Utile lorsque les automatismes libéraux fonctionnaient, à peu près seuls, la connaissance des mouvements de population active est devenue indispensable, aujourd’hui que le plein emploi est devenu un des objectifs essentiels de la politique économique. Mais lorsque les recensements ne sont pas en tous points comparables entre eux, les erreurs qui peuvent résulter d’une utilisation trop rapide sont considérables, parce qu’elles portent sur des différences. Il importe donc de rétablir le mieux possible les comparabilités. C’est l’objet de cet article.