Données biométriques sur la conception et la grossesse

par Paul Vincent  Du même auteur

Résumé

La mesure de la « fertilité » des populations, c’est-à-dire de leur capacité de procréation, présente de sérieuses difficultés. Les données rassemblées ici sont de nature à en faciliter la solution. Pour situer la conception par rapport au mariage et à l’accouchement, on est conduit à étudier la position de l’ovulation dans le cycle. Cette étude montre, incidemment, la nécessité de réviser les fondements de la méthode de continence périodique. La répartition des cycles par durée dépend beaucoup de l’âge. Ainsi s’expliquent sans doute des incompatibilités apparentes entre statistiques qui ne tiennent pas compte de ce facteur. L’irrégularité menstruelle complique l’étude de la durée de grossesse, laquelle se heurte à des difficultés statistiques particulières.