La croissance des classes jeunes et le problème de l’emploi

par Jean Fourastié  Du même auteur

Résumé

Dans l’ordre économique et social, le problème français le plus important est celui de la croissance des classes pleines {nées depuis 1946) et de leur passage à l’adolescence et à la puberté. En plaçant le pays dans une situation toute nouvelle et dont aucun exemple n’existe dans l’Histoire d’aucun pays, cette croissance brise peu à peu les cadres vétustés et oblige à modifier profondément des institutions adaptées à une population stationnaire et une jeunesse décroissante. Le problème de l’emploi — étroitement lié à celui de la scolarité — a été étudié spécialement par M. Jean Fourastiî. Poursuivant ses efforts, à la fois à l’I.N.E.D. et au Commissariat au Plan, il assure la liaison nécessaire entre l’étude et l’action. Dans ce premier article, il évalue l’accroissement de la population adolescente, ainsi que ses répercussions sur la population active par grands secteurs et sur la scolarité.