La population de la Chine. Nouvelles données et nouvelle politique

par Alfred Sauvy  Du même auteur

Résumé

La population de la Chine a été longtemps une des plus grandes incertitudes démographiques. Pour la première fois, des données précises ont été publiées. Cette question retient aujourd’hui l’attention, non seulement en raison de l’importance numérique de cette population, qui représente près du quart de la population du monde, mais aussi par les transformations sociales qui se font dans cette nation, ainsi que par les tendances nouvelles qui se manifestent en faveur de la limitation des naissances (1). L’article qui suit a été rédigé d’après des données communiquées par M. Gilbert Etienne, auquel nous adressons nos remerciements et d’après diverses publications , dont la principale est le rapport présenté en août dernier, au Congrès de l’Institut international de Statistique par M. Ta Chen, statisticien démographe de la République chinoise, sous le titre : « Le recensement de 1953 de la population de la nouvelle Chine et ses relations avec la reconstruction nationale et la recherche démographique. » M. Ta Chen, membre de l’Union internationale pour l’Étude scientifique de la Population est une personnalité scientifique, dont les travaux démographiques font autorité. Professeur de sociologie à l’Université de Tsing Hua, il a effectué antérieurement de nombreux travaux, notamment sur la population de la Chine et les problèmes du travail.