Les accidents du travail et l’alcool

par Bernard Metz  Du même auteur

      Sully Ledermann  Du même auteur

Résumé

La connaissance du phénomène alcoolisme en France a effectué des progrès considérables depuis la guerre. On sait, par exemple, d’une façon encore trop approximative, certes, que l’alcoolisation excessive d’une fraction trop importante de la population a dû coûter en 1958 plus de 200 milliards à l’économie française. Préciser l’importance de cette charge est l’une des tâches auxquelles se consacre le Haut Comité d’étude et d’information sur l’alcoolisme, à la Présidence du Conseil. L’enquête dont nous rendons compte aujourd’hui fait partie des travaux qu’il a subventionnés dans ce but. Elle est relative aux accidents du travail. Il s’agit d’une enquête pilote dont l’organisation et la direction ont été confiées au professeur Bernard Metz, directeur du Centre d’études de physiologie appliquée au travail, de la Faculté de médecine de Strasbourg. M. Sully Ledermann. s’est attaché à l’analyse des données rassemblées. On en trouvera ici les premiers résultats, ainsi que la méthode qui a permis de les obtenir.