Un nouveau directeur à L'I.N.E.D.

L’« Ordre divin » de Süssmilch

par Robert Horváth  Du même auteur

Résumé

En 1741, paraissait le premier traité de démographie en toutes langues, Die Göttliche Ordnung, dû à un pasteur allemand, J. P. Süssmilch. La deuxième édition, revue et considérablement augmentée, fut publiée en 1761, quinze ans avant le grand ouvrage français de Moheau-Montyon. L’auteur utilisait des travaux anglais antérieurement parus en matière de population, notamment ceux de Graunt, Petty et Derham, mais il les dépassait, en définissant nettement l’objet de la démographie comme la recherche des lois (« l’ordre divin ») qui se manifestent dans la mortalité, la fécondité et la propagation de l’espèce humaine, et en faisant strictement appel à la statistique, pour la découverte de ces lois. Süssmilch créait ainsi une science neuve aux développements insoupçonnés. A deux cents ans de distance, l’étude de son ouvrage s’avère hautement profitable, au point de vue scientifique comme au point de vue historique. La connaissance de cet auteur essentiel restait pourtant limitée à quelques familiers de la langue allemande. Aucune traduction, si l’on néglige une traduction hollandaise posthume, n’avait répandu son nom en Europe. L’ouvrage est devenu d’une extrême rareté. Soucieux de combler une lacune aussi surprenante, l’I.N.E.D. a entrepris la traduction en langue française des passages fondamentaux de son œuvre. A cette traduction seront jointes des études biographique et bibliographique, ainsi que des articles critiques, élucidant les différents aspects de sa pensée et de ses travaux, et faisant ressortir les mérites inégalés du grand précurseur. M. Robert Horvath, professeur à l’Université de Szeged (Hongrie), qui a préparé ce travail, est déjà connu des lecteurs de Population. Il présente ici l’œuvre et la personnalité de Süssmilch au public français, et lance un appel aux lecteurs de bonne volonté, désireux de collaborer à cet hommage collectif, et de rendre au père de la démographie la place qui lui revient.