Une enquête sur la prévention des naissances et le plan familial en Tchécoslovaquie

par Dagmar Vysušilova  Du même auteur

      Milan Kucera  Du même auteur

      Vladimir Srb  Du même auteur

Résumé

Les renseignements ont longtemps manqué sur la démographie des républiques populaires socialistes, tant pour les chiffres que pour les concepts. Depuis quelques années, une phase nouvelle s’est ouverte, pour les recherches comme pour les publications. En Tchécoslovaquie, en particulier, l’Office national de statistique publie une revue trimestrielle « Demografie », dont les articles et documents sont pleins d’intérêt. Une enquête sur le mariage, la contraception et l’avortement a été commencée en 1958. Les résultats de cette enquête (qui, pratiquée sur un sujet si réservé jusque-là, marquait elle-même une date) ont été publiés dans les numéros 1 à 4 de la revue en 1961, par Vladimir Srb, Milan Kučera et Dagmar VysuŠilova. Les difficultés de langue n’avaient pas permis jusqu’ici à l’I.N.E.D. de donner une analyse de cette importante enquête. Elles ont pu être surmontées grâce à la présence de M. Z. Pavlik, démographe tchèque, qui a fait un stage à l’I.N.E.D. en 1963. Le texte de l’article ci-dessous, rédigé par lui-même et par Mme Chantai Blayo, est un résumé fidèle de l’étude publiée dans « Demografie ».