Un problème de population active au XVIIIe siècle en France. La querelle de la noblesse commerçante

par Jacqueline Hecht  Du même auteur

Résumé

Les facteurs démographiques sont traditionnellement négligés dans les études économiques, et notamment les questions de population active. Si cette observation est si actuelle aujourd’hui, on ne saurait s’étonner que l’histoire ait jusqu’ici consacré trop peu d’attention aux phénomènes profonds et discrets. Il semble en particulier que la Révolution française soit, trop souvent, attribuée à des faits superficiels ou des attitudes simplistes. En présentant ici l’œuvre de l’abbé Coyer sur la noblesse commerçante, Mme J. Hecht apporte d’importantes lumières sur l’évolution du XVIIIe siècle et l’explosion qui en résulta.