Évolution récente de la mortalité infantile

par Jean Bourgeois-Pichat  Du même auteur

Résumé

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, les statistiques du mouvement naturel de la population nous avaient habitués, jusqu’à une date récente, à une baisse continue de la mortalité infantile. Contrastant avec cette baisse régulière, on a observé depuis 1961 des taux à peu près invariables et cette rupture du mouvement de baisse a provoqué de nombreux commentaires dans la presse. Qu’y-a-t-il derrière ces observations ? S’agit-il d’un renversement durable de tendance ou d’un phénomène épi- sodique sans conséquence pour l’avenir ? Telles sont les questions auxquelles le Ministre de la Santé publique et de la Population a demandé à l’I.N.E.D. de s’efforcer de répondre.