L’endogamie des Peul du Fouta-Djallon

par Marguerite Dupire  Du même auteur

      Pierre Cantrelle  Du même auteur

Résumé

L ‘endogarnie élevée de certaines populations d’Afrique Noire présente un vaste champ d’études, encore peu exploré. En effet l’imprécision des recensements, l’absence d’états civils nécessitent l’emploi de méthodes particulières d’approche. La fréquence des mariages consanguins, mesure devenue classique de l’endogamie, nous renseigne peu sur ses caractères particuliers et son fonctionnement à l’intérieur d’une société donnée. Dans ce domaine, l’apport de la méthode ethnologique semble fructueux. Le traitement comparé des données recueillies dans une même population guinéenne (Peul du Fouta-Djallon) par le Docteur P. Cantrelle, démographe, et M. Dupire, ethnologue, s’efforce d’éclairer certains comportements matrimoniaux au sein de leur texture culturelle.