Changement dans la structure socio-professionnelle de la France entre 1954 et 1962

par Paul Clerc  Du même auteur

Résumé

Les recherches économiques et les efforts de planification mettent peu à peu en évidence l’importance de la population active, si longtemps négligée. Les recensements de la population donnent, depuis la fin du siècle dernier, des renseignements très précieux qui, pendant longtemps, n’ont été que très imparfaitement utilisés. D’une part les effectifs extrêmement réduits de la Statistique générale avant la guerre ne permettaient de commenter que sommairement les tableaux publiés. D’autre part, l’orientation des recherches économiques et sociales, était si peu préoccupée du quantitatif que l’utilisation des résultats et leur interprétation laissaient considérablement à désirer. La situation, a depuis la guerre, considérablement évolué. Les premiers tableaux du recensement de 1962 ayant paru rapidement, grâce à la méthode des sondages, il est possible d’en tirer parti dès maintenant. C’est ce qu’a fait M. Paul Clerc dans cet article, pour la situation socio-professionnelle. Son analyse anime des répartitions encore mal connues et donne un tableau vivant de l’évolution sociale de la population au travail.