L’incidence du progrès technique sur la qualification ouvrière. Une nouvelle méthode d’analyse

par Gabriel Rérat  Du même auteur

      Claude Vimont  Du même auteur

Résumé

Depuis quelques années les questions de population active ont pris une importance croissante en économie et particulièrement en politique économique. Elles commanderont largement la prévision à moyen, voire même à long terme, lorsque la connaissance statistique sera suffisante. Celle-ci se heurte malheureusement à de nombreuses difficultés, parmi lesquelles la question de nomenclature tient un place importante. Non seulement les recensements et les divers relevés ne répondent qu’à une partie des questions posées, mais les changements de la technique rendent vite caduque une répartition quelque peu ancienne. Avant même d’établir les statistiques nécessaires, il faut dresser une nomenclature appropriée, qui tienne compte de la qualification. Dans un premier article, M. Claude Vimont et M. Gabriel Rérat, ingénieur conseil, spécialiste en technologie, décrivent la nouvelle méthode d’analyse.