Problèmes de la recherche démographique moderne

par Louis Henry  Du même auteur

Résumé

En raison même de ses progrès, la recherche démographique a ses problèmes d’adaptation. L’auteur en examine deux : celui de l’observation et celui de la collaboration de la démographie avec d’autres disciplines. Pour l’observation les questions suivantes se posent : la population et l’économie doivent-elles être observées par des organismes distincts, comme dans les pays anglo-saxons, ou par le même organisme ? Les services de statistique doivent-ils avoir le monopole de l’observation démographique ? Comment satisfaire les besoins de l’administration et ceux de la recherche scientifique ? La collaboration avec d’autres disciplines — mathématiques, autres sciences humaines — ne répond pas aux espoirs qu’on fonde sur elle; l’auteur en voit la cause dans la variété des langages scientifiques, dans les difficultés psychologiques du contact entre spécialistes qui n’ont pas de rapports habituels, dans le surmenage fréquent des chercheurs et, aussi, dans le relatif mépris que certains manifestent pour les sciences humaines. Des solutions sont proposées aussi bien pour adapter l’observation que pour faciliter la collaboration entre chercheurs de disciplines diverses.