Nouvelles données sur la natalité et la fécondité au Canada

par Jacques Légaré  Du même auteur

      Jean-Noël Biraben  Du même auteur

Résumé

La fécondité exceptionnelle des Canadiens français pendant plus d’un siècle est bien connue et a fait l’objet de nombreuses études (1′, qui ont notamment contribué à permettre d’estimer la fertilité de l’espèce humaine. Moins connue, du moins du public français, est la baisse importante de la fécondité du Québec, qui doit être attribuée au mouvement d’émancipation qui s’est produit depuis la guerre ainsi qu’à des causes économiques et sociales. Après avoir, pendant une certaine période, contribué à l’élévation de la fécondité, l’état dans lequel est tenu le Canada français lui est aujourd’hui défavorable. M. Jean-Noël Biraben, chargé de recherches à VI.N.E.D. et M. Jacques Légaré, qui enseigne la démographie à V Université de Montréal, présentent ici une analyse des récents mouvements et de la situation actuelle.