La population de Boulay (Moselle) avant 1850

par Jacques Houdaille  Du même auteur

Résumé

Les études monographiques restent utiles pour des populations contemporaines; elles le sont a fortiori pour le passé et le seront encore lorsque l’enquête de l’I.N.E.D. sera terminée puisqu’elle n’aura porté, en dépouillement nominatif suivi de reconstitution des familles, que sur une quarantaine de villages, échantillon représentatif à l’échelle de la France et de ses fractions Nord et Sud, mais pas à celle des régions et encore moins des départements. Même en ajoutant à cette quarantaine de villages, ceux qui ont déjà été étudiés à l’I.N.E.D. ou ailleurs, Boulay n’est pas de trop; c’est d’ailleurs la première localité de Moselle à figurer dans le lot des monographies terminées. Boulay est, en outre, une petite ville, ce qui expose les résultats à moins de fluctuations aléatoires; mais cette meilleure qualité se paye d’un surcroît de peine pour dépouiller les registres, et reconstituer les familles. Le travail de J. Houdaille est proche de la limite que peut atteindre un chercheur isolé. Sa patiente collecte a, en fait, fourni la matière à deux articles; celui-ci où il présente lui-même les résultats les plus classiques et quelques autres; un article sur les intervalles entre naissances dû à H. Leridon et publié dans le numéro 5 de cette année.