La mobilité de la population urbaine en Afrique Noire. Deux essais de mesure, Abidjan et Yaoundé

par R. Vaurs  Du même auteur

      François Turlot  Du même auteur

      Louis Roussel  Du même auteur

Résumé

La croissance rapide des villes est un phénomène mondial mesuré globalement par la comparaison de recensements successifs, mais généralement mal connu. En dépit de sa faible densité, l’Afrique noire connaît, comme les autres régions du monde, une forte émigration des campagnes vers les villes, sur laquelle les renseignements sont rares et n’ont pas toujours la sûreté nécessaire. Par un heureux concours de circonstances, deux enquêtes ont été faites avec des méthodes peu différentes, en Côte d’Ivoire, à Abidjan et au Cameroun à Yaounde. MM. Louis Roussel, maître assistant à la Faculté des Lettres de Paris, François Turlot administrateur de l’I.N.S.E.E. et R. Vaurs, assistant technique au ministère du plan malgache, décrivent ici les méthodes suivies et commentent les résultats obtenus.