L’enseignement de la démographie en France

par Elisabeth Garlot  Du même auteur

Résumé

Les questions de population ont longtemps été à peu près exclues de l’enseignement donné en France. Encore à la veille de la guerre, l’élève ou l’étudiant ne recevait que des vues très sommaires et superficielles, notamment sous forme de brèves indications figurant dans les traités d’histoire ou de géographie humaine. Dans de nombreux pays, une situation analogue se constatait. Depuis la guerre, l’importance croissante des questions de population et les besoins de la recherche ont conduit à réparer cette regrettable lacune. Des progrès appréciables ont été réalisés et, comme il arrive bien souvent, ils ont été moins l’œuvre d’un plan systématique établi à l’avance que d’initiatives diverses concourant vers l’objectif en vue. Du fait même de la disparité des efforts et des situations, il est difficile d’avoir une vue d’ensemble sur la question : c’est pourquoi Mlle Elisabeth Garlot, chargée de mission à l’I.N.E.D., présente ici l’évolution suivie, en particulier depuis la guerre, et la situation à la veille des événements qui ont entraîné un changement prof ond de l’Université.