La population des ménages agricoles. Émigration et vieillissement. Résultats depuis 1962 et perspectives jusqu’en 1975

par Thérèse Locoh  Du même auteur

Résumé

La migration de l’agriculture vers les autres secteurs se poursuit en France depuis longtemps et s’est accélérée depuis la guerre. Comme cette migration porte surtout sur les jeunes, elle accentue encore le vieillissement de la population vivant de l’agriculture, ou population des ménages agricoles. La comparaison des recensements de 1962 et 1968 a permis à Mme Th. Locoh, chargée de recherches à l’I.N.E.D., de mesurer le rythme du mouvement et de le prolonger jusqu’en 1975. L’accentuation du vieillissement démographique pose, de façon plus sérieuse encore, la situation des agriculteurs âgés, de plus en plus souvent privés de l’aide de leurs enfants.