Septième rapport sur la situation démographique de la France

Une conférence internationale sur les statistiques de l’état civil

par R B  Du même auteur

Résumé

Après avoir consacré de précédents volumes à Boisguilbert, Cantillon, Quesnay et Kerseboom, l’Institut national d’études démographiques édite une traduction française des célèbres « Observations naturelles et politiques… sur les Bulletins de mortalité » publiées en 1662 par John Graunt, maître drapier à Londres, et qu’on peut considérer comme le premier ouvrage d’analyse démographique jamais écrit. La seule traduction française antérieure, qui date de 1905, n’avait pas été faite par des démographes. Celle-ci introduite par « quelques réflexions sur John Graunt » ď Alfred Sauvy, a été établie et abondamment annotée par Eric Vilquin (Expert Démographe, Assistant à l’Université de Louvairi), qui l’accompagne d’une étude sur la vie, l’œuvre, l’époque et l’importance historique de John Graunt, étude dont sont reproduits ici de larges extraits.