Quelques aspects de l’histoire génétique de quatre villages pyrénéens depuis 1740

par Jacqueline Bourgoin-Vu Tien Khang  Du même auteur

Résumé

Bourgoin-Vu Tien Khang Jacqueline. Quelques aspects de l’histoire génétique de quatre villages pyrénéens depuis 1740. L’exploitation des registres paroissiaux et d’état civil de quatre villages pyrénéens a permis la reconstitution des familles de 1740 à nos jours, ainsi que l’élaboration sur ordinateur de fichiers généalogiques et démographiques. Une analyse des mariages a été effectuée dans le but d’étudier l’endogamie villageoise, les migrations matrimoniales entre villages et les rapports entre exogamie et parenté. Les transformations du patrimoine génétique de ces communautés sont étudiées au moyen d’un calcul de probabilités d’origine des gènes permettant de décrire la circulation et le renouvellement des gènes. En outre, la consanguinité a été évaluée par un calcul direct à partir des généalogies qui a notamment permis d’évaluer les parts respectives de la consanguinité « proche » et « éloignée » dans chacun des villages. La comparaison des résultats ainsi obtenus à ceux fournis par des méthodes plus légères (telles que celle de la « consanguinité apparente », fondée sur le relevé des dispenses accordées par l’Eglise Catholique et celle de « l’isonymie », fondée sur la fréquence des mariages entre individus portant le même patronyme) a conduit à une étude critique de ces dernières.