La stérilisation dans le monde. II Données statistiques

par Jean-Paul Sardon  Du même auteur

Résumé

Sardon Jean-Paul. La stérilisation dans le monde. II. Données statistiques. La stérilisation semble être aujourd’hui la méthode de régulation de la fécondité la plus répandue dans le monde. Implantée à l’origine à Porto Rico (38 % des couples en âge de procréer y sont stérilisés) et en Inde, elle gagne maintenant non seulement l’ensemble des pays en développement d’Asie et d’Amérique latine, qui y voient la solution à leur problème démographique, mais aussi le monde industrialisé (Amérique du Nord essentiellement) chez les couples à la recherche d’une méthode contraceptive efficace, permanente et sans risques, une fois atteinte la dimension souhaitée de la famille. L’impact démographique diffère donc sensiblement dans ces deux mondes : faible dans les pays où il existe de toute façon des méthodes alternatives, il est réduit dans les pays en développement par le fait que les couples qui se font stériliser sont déjà relativement âgés, et ont un nombre élevé d’enfants.