La mortalité par accident des enfants et des adolescents dans huit pays développés

par Claude Lévy  Du même auteur

Résumé

Levy Claude. — La mortalité par accident des enfants et des adolescents dans huit pays développés. Depuis 20 ans, la mortalité accidentelle des jeunes, notamment celle des garçons de 15-19 ans, occupe une place de plus en plus importante dans la mortalité générale. Il s’agit surtout des accidents de la circulation, comme on peut le constater dans une série de huit pays. En effet, les autres causes accidentelles comme les empoisonnements, les brûlures, les chutes, les traumatismes, etc., sont relativement peu nombreuses : seules les noyades touchent encore les jeunes enfants. Mais il est frappant de vérifier, une fois de plus, la différence considérable qui existe entre la mortalité masculine et féminine, se traduisant dans tous les pays par une importante surmortalité masculine. Nous avons essayé d’expliquer une partie de ce phénomène en montrant l’implication d’une série de facteurs socio-économiques d’ordre souvent éducatif; un autre facteur important nous semble provenir d’un comportement sui generis typiquement masculin provocateur de risques. Des différences régionales de la mortalité accidentelle apparaissent également faisant encore ressortir l’impact des caractéristiques sociales et économiques.