Les personnes âgées en France et leurs conditions d’habitat

par Alain Parant  Du même auteur

Résumé

Parant Alain. — Les personnes âgées en France et leurs conditions d’habitat. Sauf à vouloir marginaliser davantage une masse croissante de Français âgés, il importe que notre société s’adapte à leur présence, à leurs caractères physiques et psychiques, à leurs besoins aussi. Le maintien à domicile est un de ces besoins, depuis longtemps exprimé. Entre autres conditions de réalisation d’une telle politique figure l’habitat, un habitat adapté, bien sûr, aux handicaps de la vieillesse. La population des chefs de ménage âgés ne peut en aucun cas être tenue pour un microcosme de la population totale âgée des ménages, ne serait-ce que parce que contrairement à cette dernière, féminisée à 60,1 %, elle compte 55,9 % d’hommes. Cependant, dans la mesure où les ménages dont le chef est âgé groupent 86,4 % de la population totale âgée des ménages, l’estimation des conditions d’habitat de la vieillesse française à partir des données du recensement apparaît statistiquement significative. A l’examen, il ressort que non seulement les personnes âgées vivent dans des logements plus anciens et plus vétustés que la moyenne nationale, mais encore, que l’inadaptation du logement aux besoins de ces personnes croît avec leur âge et leur isolement plus marqué.