Démographie du Parlement français de 1958 à 1980

par Jacques Véron  Du même auteur

Résumé

Veron Jacques. — Démographie du Parlement français de 1958 à 1980. Le visage du Législateur s’est depuis 1789 fréquemment modifié, au gré des Constitutions. Sous la Ve République les pouvoirs respectifs des deux chambres composant le Parlement sont précisés ; pour se servir de contrepoids mutuel Assemblée nationale et Sénat diffèrent par la durée du mandat, le mode de scrutin… Les évolutions démographiques au sein des deux assemblées confirment leur spécificité mais les lois constitutionnelle et organique ne sont pas seules en cause : l’écart entre âges moyens des députés et des sénateurs ne s’explique guère par la différence d’âge d’éligibilité. L’âge du Législateur et la stabilité de la représentation sont étroitement corrélés. Si l’originalité de chaque chambre se maintient de 1958 à 1978 les changements d’allure des « courbes de survie » témoignent d’un certain rapprochement : malgré une durée de mandat inférieure et un mode de scrutin favorisant le renouvellement, nombreux sont les députés qui conservent leur siège au cours de plusieurs législatures successives. Au-delà des des intentions des gouvernants se manifestent des tendances qu’expliqueraient mieux la sociologie politique et l’histoire que le droit constitutionnel.