Reconstituer la population avant l'ère statistique

Traite et politiques démographiques esclavagistes

par Ariette Gautier  Du même auteur

Résumé

Gautier Ariette. — Traite et politiques démographiques esclavagistes. La démographie des populations d’esclaves dépend à la fois de la politique des maîtres et de la réaction des esclaves. La politique des maîtres a considérablement varié selon les époques, les lieux et les productions. Tandis que les premiers colons français encouragent la reproduction familiale des esclaves, le développement ultérieur de la culture de la canne à sucre a donné la priorité à la production sur la reproduction d’autant que le coût d’achat des esclaves diminuait. A partir du xviii’ siècle se développe cependant une politique « d’humanité et d’intérêt » sur laquelle les avatars de la traite négrière ne sont pas sans influence. Mais si la reproduction est à nouveau encouragée, elle ne passe pas par l’enracinement dans le mariage et la famille même après l’abolition de l’esclavage : la cible des politiques est en effet la femme elle-même et non le couple ou un groupe familial. Face à ces politiques, les résistances des esclaves sont multiples : refus du mariage, de la maternité, de la domination des esclaves masculins et des maîtres, infanticides. Pour en venir à bout, les colons et les colonisateurs utilisent la répression pénale et les tortures physiques.