Les Parisiens dans leur maturité : origine, parcours, intégration

par Catherine Bonvalet  Du même auteur

Résumé

Bonvalet Catherine.— Les Parisiens dans leur maturité : origine, parcours, integration Cet article présente les premiers résultats de l’enquête « Peuplement et dépeuplement de Pans » sur l’histoire résidentielle des personnes âgées de 50 a 60 ans habitant l’agglomération parisienne L’analyse des origines des Parisiens confirme l’importance de l’immigration d’après-guerre dans la formation de la population parisienne 43 % des enquêtes sont nés dans la Region Ile-de- brance Les étrangers d’origine forment 15 % de la population Les provinciaux «montent à Paris» très jeunes, 21 ans en moyenne tandis que les étrangers arrivent plus tard (31 ans), le plus souvent après la constitution de la famille Sur les questions d’identité, le sentiment d’être parisien chez les migrants arrivés depuis plus de vingt ans apparaît plus fort chez les étrangers devenus français que chez les provinciaux A la différence des premiers, les provinciaux ont pu garder des attaches avec leur région d’origine. L’identité régionale se manifesterait en fait d’autant plus lorsque l’on a migré a Paris.