Immigration et régulation de la structure par âge d’une population

par Didier Blanchet  Du même auteur

Résumé

Blanchet Didier. – Immigration et régulation de la structure par âge d’une population. Cet article examine les conséquences d’une politique qui essaierait d’utiliser l’immigration pour réguler le rapport entre population d’âge actif et population en âge de retraite. On montre que, si cette politique vise à une stabilisation immédiate de ce rapport (en faisant entrer chaque année le nombre de migrants d’âge actif compensant les départs en retraite), alors elle génère des vagues migratoires dont l’amplitude est croissante, aussi bien en termes de taux d’immigration qu’en termes de nombre global de migrants. Ce résultat est démontré analytiquement sur deux modèles, un modèle en temps discret à quatre générations, et un modèle en temps continu. Il est ensuite illustré par quelques projections sur le cas français. Ce résultat n’exclut pas qu’on puisse recourir à l’immigration pour rééquilibrer la structure par âge de la population, mais il implique qu’il ne faut envisager ce rééquilibrage que sur le long terme. Ceci dit, on rappelle aussi que, dans tous les cas, le maintien du rapport actuel entre actifs et retraités ne pourrait se faire qu’au prix d’une forte croissance démographique.