Trois modes d’organisation domestique selon deux normes familiales font six types de famille

par Georges Menahem  Du même auteur

Résumé

Menahem Georges. — Trois modes d’organisation domestique selon deux normes familiales font six types de famille. Les comportements et stratégies des familles se différencient en premier lieu selon le type de rapport entre femme et homme qui les structure. Telle est la principale conclusion issue de l’analyse d’un échantillon représentatif de 1 739 familles françaises. Ainsi, les familles associatives à la participation professionnelle et domestique des conjoints plus égalitaire se distinguent fortement aussi bien des familles conjugales dans lesquelles l’activité des femmes est davantage structurée par la maternité et la vie du ménage, que des familles patrimoniales organisées principalement par les exigences de la reproduction de l’exploitation familiale. D’un autre côté, on peut distinguer deux modalités dans chacun de ces trois modes d’organisation domestique, l’une plus traditionnelle et l’autre plus moderniste, selon la forme de la sociabilité du ménage et la norme de comportement correspondante. Ce qui donne au total six types de familles homogènes selon les comportements et les stratégies qui peuvent les inspirer.