Nouvelles approches de la dynamique des populations

Sélection naturelle et dérive démographique. Étude empirique de la France de 1860 à 1965

par Lloyd Demetrius  Du même auteur

      Jacques Demongeot  Du même auteur

Résumé

Demongeot Jacques et Demetrius Lloyd. — Sélection naturelle et dérive démographique. Étude empirique de la France de I860 à 1965. Une des questions majeures en démographie consiste à évaluer les effets des facteurs endogènes (socio-culturels et génétiques) et exogènes (guerres, épidémies,…) sur les variations temporelles de la fécondité et mortalité, fonctions de l’âge. Le présent article développe, sous certaines hypothèses, des règles simples permettant de distinguer entre effets endogènes et exogènes. Cette étude est illustrée par les changements démographiques de la France entre 1860 et 1965. L’article révèle trois épisodes dans l’évolution démographique de la France : 1) la période allant jusqu’à la seconde guerre mondiale, où les effets endogènes prédominent; 2) la période des trois guerres franco-allemandes, où les facteurs exogènes sont évidemment à l’œuvre; 3) la période consécutive à la seconde guerre mondiale, où les facteurs exogènes interviennent. Un aspect important de ce travail est la quantification de l’effet des forces exercées durant les périodes endogène et exogène sur les fonctions de mortalité et de fécondité. Les méthodes décrites dans cet article peuvent servir à effectuer des prédictions quant à l’effet d’épidémies ou d’une nouvelle politique contraceptive sur la fécondité et la mortalité d’une population.

Autres articles du dossier Nouvelles approches de la dynamique des populations