Croissance de la population et du produit par tête au cours de la transition démographique : un modèle malthusien peut-il rendre compte de leurs relations ?

par Didier Blanchet  Du même auteur

Résumé

BLANCHET Didier. – Croissance de la population et du produit par tête au cours de la transition démographique : un modèle malthusien peut-il rendre compte de leurs relations ? Cet article examine comment doit évoluer au cours du temps la liaison entre croissance démographique et économique dans un modèle de transition démographique où les deux croissances sont tirées simultanément par le progrès technique, c’est-à-dire un modèle dérivé du modèle malthusien standard, par comparaison aux modèles à progrès technique endogène, auxquels est généralement associé le nom d’E. Boserup. On montre qu’un tel modèle peut bien rendre compte de corrélations successivement positives et négatives entre les deux variables. Un examen des données de la Banque Mondiale indique que ce schéma est effectivement celui observé dans la réalité, avec l’apparition récente de corrélations fortement négatives entre les deux variables, alors que celles-ci ont longtemps été non-significatives et parfois positives. En revanche, le modèle à progrès technique endogène impliquerait que c’est plutôt au début du processus d’expansion démographique et économique que devraient apparaître ces corrélations négatives.