La noblesse française 1600-1900

par Jacques Houdaille  Du même auteur

Résumé

HouDAiLLE Jacques- Auguste. – La noblesse française 1600-1900. Au début du xvine siècle, le Père Anselme a publié un immense ouvrage sur les familles des grands officiers de la Couronne. H a été mis à jour par Potier de Courcy vers 1860. Deux autres recueils de généalogies de familles nobles ont été utilisés pour suivre l’évolution de leur nuptialité, fécondité et mortalité. L’âge au mariage est élevé pour les hommes et relativement bas pour les femmes. Au cours des 300 ans étudiés aucune évolution n’apparaît. Le célibat définitif est très répandu jusqu’à la Révolution, en grande partie du fait des entrées en religion. La fécondité baisse depuis le début du xvine siècle mais elle se relève sous la Révolution et reste élevée jusque vers 1840. La mortalité ne peut être estimée que pour les adultes. Elle est plus basse que dans la bourgeoisie mais la baisse de la fin du xvuie siècle y est moins forte. Le mouvement saisonnier des naissances se caractérise par une pointe des conceptions en fin d’année. Elle s’explique par les permissions d’hiver dont bénéficiaient les officiers depuis la réorganisation de l’armée sous Louis XIV.