Hommage à Jean Bourgeois-Pichat

Application de l’analyse factorielle à l’étude de la mortalité

par Jean Bourgeois-Pichat  Du même auteur

Résumé

Avant d’établir divers réseaux de tables-types de mortalité, à partir d’un ensemble de 157 tables existantes, Sully Ledermann avait soumis cet échantillon à une analyse facto- rielle. Il cherchait alors quelles dimensions de la mortalité il faudrait prendre en compte pour reconstituer, avec une précision suffisante, une table grâce à un nombre limité d’indices. J. Bourgeois-Pichat reprend ici ses conclusions et les applique à une analyse de la mortalité américaine. Il procédera de même par la suite avec les départements français et l’évolution séculaire ou récente de la mortalité en Norvège, en France et au Japon. La définition d’indices synthétiques originaux, qui avait déjà orienté ses travaux sur la mortalité infantile et sur la fécondité, continue donc de le préoccuper.