Le passage à la retraite d’une génération féminine : une projection par simulation individuelle

par Sophie Pennec  Du même auteur

Résumé

Pennec (Sophie). – Le passage à la retraite d’une génération féminine : une projection par simulation individuelle Ce travail consiste à décrire le devenir familial et économique probable d’une génération à l’horizon 2020-2040, en l’occurrence celle des femmes nées entre 1938 et 1942. Il s’agit d’apprécier le degré d’isolement de ces femmes durant la dernière partie de leur cycle de vie (présence ou non de conjoint ou d’enfants). L’étude porte également sur la situation financière des femmes de ces générations : celle-ci est liée non seulement aux droits propres acquis par ces femmes et leur conjoint éventuel, au cours de leur vie professionnelle, mais aussi au phénomène d’isolement simulé précédemment, le veuvage entraînant bien entendu une modification de leurs ressources. Ces simulations, réalisées à partir de données individuelles issues de l’enquête famille de 1982, sont encore exploratoires, mais elles montrent déjà comment ce type de travaux peut éclairer le débat sur les systèmes de protection sociale.