Les transformations du cadre familial

Évolution du bien-être des enfants et transformations de la famille américaine.

par Gretchen A.condran  Du même auteur

      Franck F.furstenberg  Du même auteur

Résumé

Condran (Gretchen A.), Furstenberg (Frank F.) . – Évolution du bien-être des enfants et transformations de la famille américaine Existe-t-il un synchronisme, éventuellement décalé, entre l’évolution du nombre de mères actives et du nombre de divorces ou de naissances hors mariage, d’une part, et l’évolution du nombre d’adolescents obtenant leur diplôme du secondaire ou s’inscrivant dans le supérieur, consommant drogue ou alcool, commettant suicide ou homicides, ou ayant un enfant hors mariage, d’autre part ? Les premiers éléments sont les indicateurs des changements ayant affecté la famille américaine depuis trente ans ; les seconds sont des comportements de la jeunesse qui pourraient traduire les effets néfastes subis par les générations de plus en plus touchées par ces transformations familiales. D’un côté, les changements de la famille n’ont guère ralenti, marquant le recul de la forme traditionnelle : deux parents et une seule source de revenu. De l’autre, les comportements de la jeunesse ont connu une évolution très diversifiée : certains indicateurs révèlent une amélioration à peu près continue du bien-être des jeunes (proportion de diplômés du secondaire) ; d’autres ont marqué une détérioration, aujourd’hui enrayée (accès à l’enseignement supérieur, consommation de drogue et d’alcool, etc.); d’autres enfin sont le signe d’une dégradation continue (homicides, suicide, fécondité hors mariage). Ces derniers sont donc les seuls qui permettent d’illustrer une corrélation avec les transformations familiales. Mais même dans ces cas, le constat doit être nuancé : les femmes sont moins touchées que les hommes et la situation des blancs et des noirs évolue parfois en sens inverse. Au total, l’idée générale d’une influence néfaste des changements familiaux sur le bien-être des enfants doit être prise avec de très fortes réserves.