Les transformations du cadre familial

L’évolution de l’environnement familial des enfants

par Christophe Lefranc  Du même auteur

      Suzanne Thave  Du même auteur

Résumé

Lefranc (Christophe), Thave (Suzanne). – L’évolution de l’environnement familial des enfants Les données des recensements permettent de suivre, à sept ou huit années d’intervalle, les changements de l’entourage des enfants au sein des ménages. A la fin des années soixante, 93 % des enfants de moins de 16 ans vivaient avec un couple de parents mariés. Ce modèle largement dominant s’est sensiblement affaibli depuis, mais concerne encore 82 % des enfants en 1990. Pour les plus jeunes enfants, les situations où les parents vivent en couple sans être mariés se sont le plus développées. Les enfants plus âgés vivent plus fréquemment aujourd’hui dans une famille monoparentale engendrée par un divorce. Outre ces changements ayant trait à l’environnement parental, les deux dernières décennies ont aussi été marquées par une réduction du nombre des autres personnes vivant avec les enfants dans le même logement, et notamment par une réduction du nombre de frères et sœurs : pour les enfants de moins de 16 ans vivant avec un couple de parents, le nombre moyen de frères et sœurs est passé de 2,29 en 1968 à 1,55 en 1990. Quant aux jeunes adultes de 16 à 24 ans, leur environnement familial quotidien a aussi connu des modifications importantes depuis une vingtaine d’années. A âge fixé, ils sont à présent moins nombreux à avoir déjà formé une famille, et résident encore plus souvent au sein du foyer de leurs parents. Dans ce cas, ils occupent aussi moins fréquemment un emploi, restant plus longtemps à la charge de leurs parents.